• CES AMOURS LA

    Synopsis : Le destin flamboyant d'une femme, Ilva, qui, sa vie durant, a placé ses amours au dessus de tout et se les remémore au rythme d'un orchestre symphonique. Dans cette fresque romanesque, Ilva incarne tous les courages et les contradictions d'une femme libre.

    Je tenais à écrire mon bulletin avant la diffusion de Vivement dimanche consacré à Claude LELOUCH .. ouf !!!!! vite !!!

    Car j'ai beaucoup à dire tant ce film foisonne de ... tout ...

    Une grande fresque, un film opéra, un film romanesque qui peut faire penser à "Les uns et les autres", qui sonne comme une auto-retrospection, une auto-biographie, une auto-filmographie, j'irais même jusqu'à dire une auto-introspection voire limite auto-satisfaction .. mais pas dans le sens péjoratif du terme car Lelouch peut se le permettre ..

    Je suis fan de Lelouch .. depuis la nuit des temps ... euh depuis 50 ans en fait .. !!! enfin un peu moins puisque je vais sur mes 47 ans donc je dirais donc depuis ... 40 et quelques années ... !! j'ai grandi avec son cinéma, j'ai rêvé sur son cinéma, j'ai pleuré (beaucoup) sur son cinéma ... ah Claude Lelouch est une de mes plus grandes histoires d'amour cinématographique ..

    Ici, Claude Lelouch nous présente le portrait d'une femme courage, une femme libre, une femme amoureuse (qui aime vite et passionnément), amoureuse des hommes et de la vie ... une femme qui sait ce qu'elle veut et qui s'affirme ..

    Une grande partie du film se déroule pendant la guerre qui est paradoxalement magnifiquement filmée et qui vous touche donc en plein coeur ..

    Car ce film est bourré de sublimes scènes pleines d'émotion ... on a envie de pleurer toutes les dix minutes, la gorge serrée et le coeur tout comprimé dans la poitrine ...

    C'est la "touche Lelouch" .. partout dans chaque moment, dans chaque plan, dans chaque séquence, la caméra danse, plane, pleure, sourit, caresse, s'attarde, s'attache, se détache, travelle, traverse, trouve toujours de nouveaux angles, de nouvelles idées ... seule la caméra de Lelouch a cet oeil incroyable qui sait percevoir la magie de ses acteurs ... on y sent beaucoup d'amour et de tendresse dedans ...

    On le sait il leur laisse une grande part d'improvisation tout en maîtrisant les attitudes qu'il capte en un quart de seconde pour les scotcher sur pellicule ... Lelouch est un "voleur"  ... (dixit à l'instant Michel Boujenah ...) .. mais c'est tout à fait ça .. seul Lelouch sait faire ça .... il destabilise ses acteurs pour tirer d'eux leur quintessence même, leur humanité profonde, leurs sentiments cachés, pour exploiter et dévoiler ce qui dort en chacun d'eux et effacer tout formatage et rigidité ...

    C'est du vrai cinéma qui rend hommage au cinéma ... à son cinéma (peut-être avec une certaine prétention et suffisance que je ne lui reprocherai certes pas !!!), mais aussi au cinéma ... au grand cinéma .. à tous les cinémas ..

    En tout cas moi j'aime, je suis fan, je suis touchée, bouleversée, et j'ai beaucoup pleuré, du début à la fin ...

    Car aussi il faut dire que les acteurs sont extraordinaires .. Audrey Dana en tête qui offre une prestation digne des plus grandes et qui n'est pas sans rappeler (le parallèle est ici souligné) celles de Vivian Leigh, Michèle Morgan et autres magnifiques actrices de l'époque ... elle propose une interprétation toute en finesse, nuancée, juste, naturelle ... elle est lumineuse et radieuse ... je l'adore ...

    Accompagnée de partenaires masculins séduisants : Samuel Labarthe, Gilles Lemaire (hummmmmmm ..), Raphaël (oui oui le chanteur qui se révèle excellent),  et surtout Laurent Couson (compositeur qui participe à l'écriture de la bande musicale) que je ne connaissais pas et qui est vraiment époustouflant (il a un regard magnétique !!) ...


     

    ... sans oublier trois de ses sept enfants : Salomé, Sashka et Shaya, et même son petit-fils ... !!

    Accompagnée de la musique omniprésente (un peu trop presque parfois entêtante ..) (qui est une actrice principale du film, écrite avant le tournage et qui rythme les pas et placements des acteurs) et d'une interprète de talent (Liane Foly sa nouvelle Nicole Croisille !!??), qui vous embarque dans des scènes enivrantes ..

    Le final (comme d'habitude chez Lelouch) est magnifique et particulièrement soigné mais m'a laissé une peine incommensurable au coeur ..

    On dirait là que Lelouch boucle son oeuvre, résume ici sa carrière et en honore ses 50 ans, mais qu'il nous offre un film "testament" et qu'il passe les rênes à son fils ... et qu'il peut désormais prendre sa retraite nous laissant orphelins, nous ses fans ... (bon vrai il a 70 ans et 43 films à son compteur mais moi j'en veux encore ...) .. 

    Je n'ai pas souvenir n'avoir pas aimé un de ses films et pourtant j'en ai vu pas mal .. !!! la critique n'a pas toujours été tendre avec lui .. mais moi si .. outre l'immense Les uns et les autres, il a signé tant d'excellents films, de mémoire et dans le désordre : Itinéraire d'un enfant gâté, L'aventure c'est l'aventure, Un homme et une femme, Partir revenir, Viva la vie, Hommes femmes mode d'emploi, La bonne année, Le chat et la souris, Il y a des jours et des lunes, Tout ça pour ça, La belle histoire, Attention bandits, Edith et Marcel, A nous deux, Un autre homme une autre chance, Si c'était à refaire, Un homme qui me plaît, Vivre pour vivre, And now Ladies and gentlemen, Hasards ou coïncidences, etc etc ...

    Claude Lelouch est un homme intelligent, sincère, touchant, sensible, généreux, amoureux, enthousiaste, passionné, doué, lyrique ...

    MERCI MONSIEUR LELOUCH JE VOUS AIME ET VOUS ADMIRE PROFONDEMENT ...

    NE ME QUITTE PAS ..

    (ps : ce Vivement Dimanche était très émouvant j'ai ri et pleuré .... Monsieur LELOUCH vous êtes un grand homme ....

    et ouf ... il aimerait faire un 44ème film .. !!! (en réponse à Claude Serrillon qui a eu la même réaction que moi en expliquant qu'il y voit la synthèse de son oeuvre !!)



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :