• DU CABARET AU MUSIC HALL

    Après ces délicieux préliminaires (lol ..), l'apothéose, l'orgasme ultime, le nirvana : L'hymne à l'amour par Thierry Amiel ..

    Un Ange, un Dieu, un Démon ..

    Il m'a littéralement ensorcelée, envoûtée, emportée dans un tourbillon, un cyclone, une tempête, une tornade ..

    Je suis restée ébahie par la qualité exceptionnelle de son interprétation .. Lui seul sait m'embarquer ailleurs .. Lui seul sait me donner cette émotion indescriptible, impalpable, innommable ..

    Coups de poings dans le ventre, les papillons qui frétillent, le coeur qui palpite, la gorge qui se serre et les larmes intarrissables qui coulent le long de mes joues offertes ..

    Avec ses intonations particulières quand il prononce les "peu m'importe", le "sous tes mains", le "si tu me le demandais", il me ravage tous les sens, il me retourne comme une crêpe, il me chope par l'intérieur, par l'extérieur, par le haut, par le bas ... je suis bringuebalée dans un monde qui n'existe pas ..

    Un moment absolument inoubliable, d'une intensité incroyable ..

     

     


  • Commentaires

    1
    dawn
    Lundi 4 Juillet 2011 à 03:49
    From Japan
    Thierry's singing is so classy and sensual. I envy you French women to have such a talented and beautiful young singer to entertain you. When he pronounce "s'effondrer","eternite",it makes me breathless. I also love "L'aigle Noir" and "Dis, Quand Reviendras-Tu" sung by Thierry. I hope the album "Thierry Amiel cnante Barbara" will be released someday.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :