• Entre Vincent Niclo et moi

     

     Entre Vincent Niclo & moi

    Dans le cadre de sa nouvelle tournée "Entre vous et moi", Vincent Niclo a fait escale ce vendredi soir dernier, 17 mars 2017, au Silo à Marseille ...

    Fan de la première heure, j'étais bien entendu au rendez-vous, place achetée depuis plusieurs mois, pour bénéficier de la meilleure place possible ... 

    Et je ne pouvais pas être mieux placée !! troisième rang, au bord de l'allée, juste face au piano, là où il s'installe en tout début de concert ... l'on reconnaît sa silhouette, sa démarche, dans la pénombre bleue ... il s'assoie face au clavier, et entame son spectacle par la magnifique chanson de Pascal Obispo "D'un piano à l'autre" qui figure sur son album 5.O.

    Non seulement, il présente ce nouvel opus (déjà écoulé à plus de 100 000 exemplaires) mais aussi il interprète ses chansons incontournables : les tubes du précédent album, les intemporelles de Luis Mariano ou encore les titres phares de Opéra Rouge ... il n'oublie pas de rendre hommage aux artistes qui ont marqué ces cinq dernières années de sa carrière ... il raconte ainsi son voyage musical ... outre Pascal Obispo qui signe son dernier album, il n'oublie pas Serge Lama qui lui a offert des chansons magnifiques, en nous délivrant un "Je suis malade" bouleversant, légèrement up tempo, mais revisité d'une façon très personnelle, puissante et poignante, jusqu'à un final époustouflant ... 

     

     

     

    Il évoque également Michel Legrand qui lui a offert de belles opportunités (le rôle de Guy dans la version scénique des Parapluies de Cherbourg et autres concerts exceptionnels) ... un medley très réussi nous permet d'apprécier son style jazzy et crooner ... 

    Quelques autres reprises magistrales qui le laissent à genoux (Maman la plus belle du monde ou l'inévitable All by myself absolument prodigieux) alternent avec ses propres titres ..... 

    Des choix judicieux et pertinents pour un concert de très haute volée, dans un décor minimaliste, seules les images sur les panneaux et les jeux de lumières agrémentent joliment la scène épurée ... Vincent très classe en costume noir, chemise blanche ... 

     

     

    J'en ai vus des concerts dans ma vie, mais celui-ci était assurément un des plus chargé en émotion et en intensité.

    Vincent a une qualité rare et essentielle : cette capacité à partager et véhiculer l'émotion (les émotions) à travers ses somptueuses interprétations, certaines puissantes et profondes, d'autres plus légères et joyeuses, d'autres encore tout en douceur et en simplicité, dans la sobriété ou dans la tempérance ... la voix est toujours juste, placée et mélodieuse, nette et précise, limpide et pure.

    L'artiste est magique, l'artiste est magnifique ... il peut en un seul instant, le temps de passer d'une chanson à l'autre, vous coller un sourire béat aux lèvres, vous mettre la larme à l’œil, vous placer un uppercut en plein cœur, vous faire éclater de rire (son déhanché ouh la la ... irrésistible), vous foutre des papillons dans le ventre ... 

    Il joue de son charme, de son charisme, de sa sensualité, de sa force vocale, de sa puissance émotionnelle ... il vous retourne dans tous les sens en un clin d’œil et vous sortez de la salle les jambes coupées et le souffle court ... 

    Du mal à accepter que ce soit déjà fini, à dérouler ses pas vers la sortie ... 

    Même si on a déjà envie de partager ce que l'on a vécu avec quelqu'un qui peut vous comprendre ... 

    Et puis là, au stand, le programme m'attend ... lorsque je l'ouvre, je tombe directement sur LA photo qui tue direct sur place, anéantissant le peu de vie qui s'est réinsufflée en moi entre le bord de la scène, sa main dans la mienne, son regard dans le mien, son merci se mêlant à mon merci, et le hall d'accueil froid et impersonnel ...

    Je suis contente de partager ces instants avec Anaïs et ses parents ... nous rejoignons la sortie des artistes pour l'attendre .... 

    Une bonne demi-heure plus tard, il est là, enfin là  ... plus beau que jamais ... souriant, craquant ... 

    Mon Dieu qu'il est beau ...... oui je sais, je suis censée ne l'aimer QUE pour sa voix ... mais non, je n'y arrive pas, je ne résiste pas à son charme fou et renversant ... et j'assume !!! 

    Nous sommes parmi les premières personnes à pouvoir l'approcher et lui parler ... la photo, la dédicace et quelques mots échangés .... et là, le geste tendre et inattendu qui me fait définitivement chavirer ...  !!!!! je l'aimais déjà avant je l'aime encore plus maintenant ....

    Un artiste rare, d'une générosité et d'une disponibilité exemplaires, très proche de son public et de ses fans ... il a vraiment tout pour plaire ...

    Ce fut une soirée fabuleuse ... je ne l'oublierai jamais ...  

    Entre Vincent Niclo et moi

     

     

     

     

    Entre Vincent Niclo et moi

     

     

    Entre Vincent Niclo et moi

     

     

     

     

    7

     

    Entre Vincent Niclo et moi

    Entre Vincent Niclo et moi


  • Commentaires

    1
    VNICLOUSA&WORLDFANS
    Dimanche 19 Mars à 22:44

    Merci LARA pour ton texte éblouissant de sincérité et d'amour , je découvre cette page  , et je me remémore il y a des années  tes commentaires explosifs de doux qualificatifs sur Vincent , ce qui ma fait alors te demandée en amie F.B.   big  kis  Lara

      • Dimanche 19 Mars à 22:58

        Merci .... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :