• Hier soir, à l'occasion de l'avant-première du film LE PRENOM, j'ai pu rencontrer Patrick Bruel, furtivement mais intensément ...

    Depuis le temps que je suis sa carrière, sans être fan absolu, j'aime tout de même vraiment beaucoup ...

    Un grand acteur ...

    http://www.blogg.org/blog-91357-billet-le_prenom-1388553.html

     


    votre commentaire
  • Fait rare sur nos écrans, deux films avec Jean Dujardin se partageaient le plus d'entrées en France, ce week-end. Entre The Artist et Les Infidèles, les fans de l'acteur ne savaient plus où donner de la tête ! (Source : Ciné-Chiffres)

    Hier soir, Dominique Farrugia félicitait Jean Dujardin sur Twitter et pour cause : le comédien est doublement en tête du box-office français du week-end. Les Infidèles a démarré en trombes, récoltant pas moins de 900 910 entrées en cinq jours, tandis que The Artist continuait à grimper dans le classement : le week-end des César et Oscar, le film de Michel Hazanavicius a augmenté sa fréquentation de plus de 60%. Les prix récoltés et les vacances scolaires aidant, il finissait la semaine à 105% de spectateurs de plus que la semaine d'avant (le film est ressorti le 25 janvier au cinéma). Ses résultats ont donc été largement boosté par les résultats des Oscars, beaucoup plus en tout cas qu'aux Etats-Unis.

     

    Ce week-end, rebelote : du 22 au 26 février, The Artist faisait déplacer 139 917 personnes. De mercredi à dimanche, il augmentait ces chiffres de 106% ; 284 735 curieux ont découvert le film en noir et blanc depuis le 29 février. Précisons que le nombre de copies du film avait été augmenté, un peu avant le week-end des cérémonies, passant de 361 à 386 écrans, puis à 491 cette semaine. On peut dire que Jean Dujardin cartonne, sans pour autant se faire de l'ombre à lui-même ! Et dire que les deux projets étaient considérés comme suicidaires, le premier étant muet et en noir et blanc, et le second proposant des sketchs (méthode peu utilisée dans les comédies françaises) sur un sujet sensible : la tromperie. Jean ne s'est pourtant pas trompé : dès janvier, il expliquait à Première qu'il était sûr de ses choix : "Ça ne vient pas d’une volonté de me différencier à tout prix. Je suis acteur, pas explorateur ! Mais regarde ce qui marche en ce moment sur Internet ou à la télé : les « pastilles » comiques. J’ai l’impression que le public est prêt à voir un film à sketches. C’est dans l’air du temps."

    Pari réussi pour le comédien : The Artist cumule déjà 2,3 millions de spectateur et Les infidèles s'apprête à passer la barre du million.


     

     

    Wow bravo à Jean Dujardin .... je suis si heureuse de cet immense succès tellement mérité ...


    votre commentaire
  • Une fois n'est pas coutume de parler ici de cinéma ... mais l'actualité télévisuelle rejoint l'actualité cinématographique puisqu'aujourd'hui dans Vivement Dimanche était invitée l'équipe du film à sortir prochainement (l'émission était consacrée à Claude François et ses deux fils et la maman de ces derniers étaient présents sur le plateau) ... je n'étais pas fan de Claude François outre mesure même si j'ai eu, fut un temps, l'ambition de devenir "claudette" (loool ... je vous rassure c'était il y a fort longtemps et ça n'a pas duré longtemps !!) mais j'avoue que la bande annonce m'a vraiment accrochée ... Jérémie Renier semble totalement investi dans ce rôle, la ressemblance est frappante, reste à voir si le film sera à la hauteur mais du peu que j'en ai entendu, il semblerait qu'il soit fort réussi ... prévu en tout cas dans mon programme dès le 14 mars prochain ...

     

    Rendez-vous sur mon blog ciné pour y lire mon bulletin ...


    votre commentaire
  • Bradley Cooper est l'homme le plus sexy de la planète

    Bradley Cooper s'est fait connaître avec la comédie déjantée "Very Bad Trip"

    Selon le magazine People…

    L’acteur américain Bradley Cooper, 36 ans, est “l’homme le plus sexy de la planète” , selon le magazine People. L’explication ? “Bien sûr qu’il est beau, mais Bradley Cooper, l’homme le plus sexy de l’année 2011, incarne bien plus que cet air radieux et ce sourire craquant”.

    Grand brun aux yeux bleus très clairs, Bradley Cooper s’est fait connaître il y a deux ans avec la comédie déjantée “Very Bad Trip” qui raconte le séjour alcoolisé de trois amis à Las Vegas. Le film a connu un succès international et Bradley Cooper a tourné dans la suite, “Very Bad Trip 2”, sortie cette année.

    Je pense que c’est vraiment super qu’un type qui ne ressemble en rien à un mannequin puisse obtenir” ce titre, a réagi l’acteur sur le site internet de People. “Je pense que je suis pas mal” , a-t-il tout de même ajouté.

    L’an dernier, People avait décerné son titre à l’acteur canadien Ryan Reynolds.


    votre commentaire
  • Désolée de délaisser un peu mon blog en ce moment ...

    Je développe mon blog cinéma sur lequel je poste des bulletins un peu plus étoffés sur les films que je vais voir ...

    N'hésitez pas à m'y rejoindre ...

    http://lecinemadelara.blogg.org/

     

     

    Je vais toutefois essayer de revenir par ici parler des artistes que j'aime ou que je découvre ... 

    Au plaisir ....

    Merci mes chers lecteurs ...


    votre commentaire
  • Il a explosé dans « Very bad trip ». Dans « Limitless »*, le bimboy utilise son corps parfait mais aussi son cerveau. Et se confronte à son modèle : Robert De Niro.

    Christine Deymard
    20/06/2011
    (source : http://www.marieclaire.fr/,bradley-cooper,20263,407409.asp)

    Nom : Cooper.

    « C’est un honneur de porter le nom de Gary Cooper. Mais ce sont des comédiens comme Robert De Niro et John Hurt qui m’ont donné la vocation. Quand j’ai vu “Elephant man”, j’étais en larmes. »

    Prénom : Bradley.

    Ses admiratrices préfèrent le surnommer Phil, comme son personnage dans « Very bad trip » (2009). Le 25 mai, il était de retour dans «Very bad trip 2».

    Date de naissance : 5 janvier 1975,à Philadelphie. Il vit à Los Angeles.

    Mère : au foyer.

    Gloria Campano est d’origine italienne : « Une vraie mamma, aimante et, parfois, envahissante. »

    Père : agent de change.

    Charlie, d’origine irlandaise, est mort en janvier. « Un fou de cinéma, qui m’a transmis sa passion. »

    Diplômes : de littérature et de comédie.

    Après des études à l’Université de Georgetown et une thèse sur les adaptations au cinéma de « Lolita », il intègre l’Actors Studio.

    Premier job : comédien.

    En 1999, il fait craquer Carrie Bradshaw (Sarah Jessica Parker) dans « Sex and the city ».

    Face: double.

    Comme il a débuté dans le rôle d’un gay, en 2001 (« Wet hot american summer »), et continué dans le même registre, en 2010 («Valentine’s day »), la rumeur sur son homosexualité est allée bon train. Il s’en amuse : « Je trouve cette confusion fantastique. »

    Sourire: modeste.

    Scarlett Johansson, Julia Roberts, Sandra Bullock… il a tourné avec les plus belles, mais garde la tête froide : « Longtemps je me suis dit : “Je ne suis qu’un gars de Philadelphie. Je ne connais rien à rien. Quand vais-je me réveiller ?” »

    Muscles: saillants.

    C’est le BHL américain, le prince de la liquette entrouverte sur des pectoraux désirables. Même dans le rôle du journaliste de la série «Alias», il tombait la chemise dès le premier épisode. En 2009, il est élu « l’homme vivant le plus sexy ».

    Teint: frais.

    Il aime se lever avant l’aube et partir en balade avec son chien sur les collines de Hollywood ou la plage de Malibu. « A cette heure-là, les paparazzis dorment encore, une plus longue journée vous attend, le monde vous appartient. »

    Cheveux: blonds.

    « J’ai grandi dans une famille d’Italiens aux cheveux noirs. Je me sentais étranger : je ne ressemblais à personne, j’étais une sorte de blondinet petit canard, et on me prenait pour une fille. »

    Yeux: intelligents.

    « Il me rappelle Paul Newman, déclare Liam Neeson, rencontré sur “L’agence tous risques” (2010). Pour la douceur de ses yeux bleus, mais aussi pour leur vivacité. » « Dans “Limitless”, nous avions besoin d’un acteur à l’intelligence innée », dit le réalisateur, Neil Burger.

    Cœur : à prendre.

    En 2006, son mariage avec l’actrice Jennifer Esposito n’a duré que dix mois. Sa liaison avec Jennifer Aniston n’a tenu que quelques semaines. Depuis deux ans – un record –, il partageait la vie de Renée Zellweger. Fin de l’idylle en mars dernier.

    Langue: française.

    A la fin de ses études, dans le cadre d’un échange universitaire, il a passé six mois à Aix-en-Provence. Il parle couramment notre langue et – bonne nouvelle – serait « tombé amoureux des Françaises ».

     


    votre commentaire
  • .... et ça c'est une sacrément bonne nouvelle !!!!!! je m'en doutais déjà vu le bonhomme ... d'origine italo-irlandaise ... tiens pourquoi cela ne m'étonne qu'à moitié ?? je craque inévitablement sur les beaux irlandais .. faudrait peut-être que je me décide à y émigrer !!

     

    Bradley Cooper : Il veut tourner avec Mélanie Laurent

    Récemment, Bradley Cooper a accordé une interview au magazine Elle. Et l'acteur ne semble pas avoir pris la grosse tête. Dans cette interview, il se souvient du chemin parcouru et se confie sans complexe ni langue de bois.

    A l'occasion de la sortie du film Limitless, Bradley Cooper a accordé une interview à l'édition française du magazine Elle. Depuis qu'il a cartonné dans Very Bad Trip et sa suite (actuellement au cinéma), on reconnaît Bradley partout. Pourtant, l'acteur ne semble pas avoir pris la grosse tête et a répondu de manière charmante à toutes les questions (et en français, s'il vous plaît !).

    Pour arriver où il est, Bradley Cooper a parcouru un long chemin. Il a commencé par être portier dans les hôtels de luxe, ce qui lui a permis de croiser quelques stars comme Leonardo DiCaprio. Il décroche ensuite quelques petits rôles qui le font connaître de plus en plus dans le milieu (soirées branchées incluses). Par exemple, c'est en jouant dans Alias qu'il s'est mis à côtoyer Michael Vartan, qui le fait entrer dans les boîtes de nuit les plus sélect. "J'étais un nobody", se souvient-il. Bradley Cooper ne cache pas son admiration pour les femmes mais réfute la réputation de séducteur qui lui colle à la peau. "Ma mère pensait la même chose, jusqu'à ce qu'elle emménage avec moi après la mort de mon père en janvier dernier", répond-il quand on lui demande ce qu'il en pense.

    Pourtant, il aime les femmes et ne tarit pas d'éloges sur certaines de ses collègues, comme Sandra Bullock, avec qui il a tourné le film All About Steve. "Bon, le film était nul, mais, depuis, Sandy est devenue une amie". Mais Sandra n'est pas la seule femme qui a les faveurs de Bradley : "Je rêve de tourner avec Kate Winslet, Tilda Swinton, Jessica Chastain et Mélanie Laurent. Vous pourriez les appeler de ma part ?". Mélanie Laurent partage actuellement l'affiche du  long-métrage Beginners avec Ewan McGregor, mais peut-être pourrait-elle aussi accepter de partager la caméra avec Bradley Cooper ?


    votre commentaire


  • votre commentaire
  • ......... et n'oubliez pas mon blog cinéma sur lequel j'écris toutes mes critiques de films ..........


    votre commentaire
  • Et n'oubliez pas d'aller visiter mon blog ciné pour toutes mes critiques de film ...

    Je vous conseille vivement MA PART DU GATEAU ....


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique